Dépannage Ventilation

Le tarif estimatif entre 25 € et 80

Le tarif comprend

Le déplacement La main d’œuvre
   
Les petites fournitures Le nettoyage du chantier

(i) Nous vous contacterons après votre passage de commande afin de confirmer le rendez-vous. N'oubliez pas nous vous offrons la 1ère heure.

Une fois sur place, il analysera la situation et vous présentera un devis définitif. En cas de non-acceptation du devis, aucuns frais n'est engagé (uniquement le déplacement).



Bon à savoir



Les causes d'une panne de VMC sont multiples : encrassement, problème de gaines ou de moteur. Heureusement, il est souvent possible d'intervenir pour y remédier, que vous puissiez le faire vous-même ou que vous deviez faire appel à un professionnel. Voici un tour d'horizon des pannes les plus fréquentes et nos conseils pour réagir en cas de panne de votre système VMC.

VMC et panne électrique

Avant toute intervention, commencez toujours par couper l'alimentation électrique. Vérifiez ensuite si le problème ne provient pas du raccordement électrique de la VMC, et non de l'appareil lui-même : un problème de fusible par exemple. Si l'électricité parvient bien à l'appareil, mais que celui-ci ne fonctionne pas, il vous faudra sans doute faire appel à un professionnel pour le contrôler, comme un électricien par exemple.

Attention : certaines bouches d'évacuation fonctionnent sur piles, à l'exemple de celles d'une VMC hygroréglable. Ces piles sont à changer environ tous les deux ans. 

 

VMC et panne due à l'encrassement

À l'usage, votre VMC s'encrasse. Cette accumulation de graisses et de poussières peut limiter considérablement la circulation de l'air et finalement entraîner une détérioration du moteur

 

Bouches et entrées d'air

Commencez par vérifier que les bouches d'extraction et d'aération ne sont pas obstruées. Des bruits désagréables peuvent d'ailleurs vous en alerter. Vous pouvez aspirer les poussières qui les encombrent à l'aide du suceur de l'aspirateur, ou bien les démonter et les laver à l'eau savonneuse. Attention toutefois à ne pas mouiller les parties fixes des entrées d'air hygroréglables. Et pour éviter la panne, procédez à cet entretien tous les trimestres.

Filtres

S'il s'agit d'une VMC double flux, les filtres peuvent également être encrassés : là aussi, cela peut gêner le passage de l'air et, plus grave encore, cela peut contaminer l'air insufflé. Les filtres doivent donc être régulièrement remplacés, environ tous les 6 mois.

Remarque : une fois par an, pensez également à dépoussiérer le caisson de ventilation. Et une fois tous les deux ans, il est recommandé de faire inspecter votre installation dans son intégralité par un professionnel.

 

VMC et panne due à un problème de gaines

Les gaines relient les entrées d'air au caisson. Sous l'effet de la condensation, elles peuvent se remplir d'eau, s'endommager et empêcher l'air de passer. Pour y remédier, vous pouvez utiliser des housses isolantes qui éviteront les écarts thermiques, et donc cette condensation.

Vérifiez également l'inclinaison des gaines : légèrement en pente, elles permettent au liquide de s'écouler jusqu'à un point d'évacuation. Les gaines doivent aussi être nettoyées tous les 6 mois environ.

 

Panne de moteur VMC 

Débranchez la VMC puis, si vous êtes un peu bricoleur, démontez le moteur. Vérifiez que rien ne bloque la turbine. Profitez-en pour remettre de l'huile fine dans les bagues.

Si la VMC s'est montrée particulièrement bruyante avant de ne plus fonctionner du tout, il peut s'agir d'une usure des roulements. Si c'est le cas, il est possible d'en acheter pour les remplacer.

Vérifiez également les valeurs du condensateur. Si elles sont mauvaises, il vous faudra le changer. En cas de doute, faites appel à nous.